Huile essentielle de Sauge

Huile essentielle de saugeEspèce Botanique : Salvia officinalis

Famille : Lamiacées

Partie utilisée : Feuilles

Spécificités biochimique : Oestrogène, bornéol, cinéol, salvène

Origine : Espagne

Propriétés : Régulatrice circulatoire. Cholagogue, Emménagogue. Cicatrisante.

Recommandations : Rétention d’eau, troubles de circulation, jambes lourdes. Insuffisance biliaire. Troubles de la ménopause, aménorrhées, leucorrhées. Cicatrices. Régularise les menstruations, diminue de beaucoup les chaleurs lors de la ménopause et prévient les douleurs menstruelles, diminue la transpiration et les chaleurs nocturnes. On l’apprécie beaucoup pour ses qualités toniques.

Usage interne : Bouffées de chaleur à la ménopause, hypotension, fièvre, sueur nocturne, aide à soigner le saignement des gencives, trouble ovarien, stimule la vésicule biliaire.

Usage externe : Astringent, antiseptique, cicatrisant, hydratant, aspergez le visage de 3 gouttes d’huile essentielle de sauge hydratera votre peau tout en la rafraîchissant.

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

Mode d’emploi :

Usage interne :

3 gouttes matin et soir (dans gélules vide ou avec du miel ou sur un carré de sucre). Ne pas administrer par voie buccale à des enfants de moins de 12 ans sans l’avis d’un thérapeute.

Usage externe :

Appliquer 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de sauge pure sur la zone affectée ou à traiter. Massez le ventre lors des menstruations avec quelques gouttes de sauge dilué avec un peu d’huile d’amande douce fera diminuer la douleur. Massez le ventre pour les troubles ovariens en mélangeant 2 à 3 gouttes de sauge dans une cuillère à thé d’huile d’amande douce. Une onction de sauge sur la nuque et les tempes calme les bouffées de chaleur et autres malaises de la ménopause; une goutte de sauge et une goutte
d’anis dans une huile grasse agit sur les règles.

Avec une huile essentielle de citron, ou huile essentielle d’orange pour la circulation; avec l’ anis pour les troubles hormonaux; avec lavande pour la cicatrisation.

Massage :

Mélanger l’huile essentielle de sauge à l’huile d’amande douce.

En bain :

Verser 15 gouttes d’huile essentielle de sauge pure sous le tourbillon du jet du robinet ou mélanger à l’huile d’amande douce ou sur une poignée de sel marin.

Inhalation :

Appliquer 2 ou 3 gouttes sur un mouchoir et respirer pendant quelques minutes. Arrêter si vous éprouvez la moindre gêne. Renouveler aussi souvent que nécessaire. Ou faire bouillir de l’eau, retirer du feu, verser dans un bol, y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de sauge, se couvrir la tête d’une serviette et respirer doucement.

En compresse :

Ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de sauge à un bol d’eau très chaude. Plonger un linge propre dans l’eau. Essorer et placer la compresse sur la région atteinte. Répéter l’opération aussi souvent que nécessaire.

En diffusion :

Ajouter quelques gouttes dans un diffuseur et laisser agir environ 10 minutes à 15 minutes.

 

Précautions d’emploi

En usage interne : Interdit aux femmes enceintes (action emménagogue) Ne pas utiliser durant l’allaitement (anti laiteux). Les personnes dont le rythme cardiaque est ralenti. A forte dose cette huile peut être épileptisante.

Tenir hors de la portée des enfants.

Article provenant de « Aromathérapie et huiles essentielles – Masso/Réflexo2007″